Paisatg-e / Paisaj-e / Landscap-e / Paysag-e

JUILLET-SEPTEMBRE 15

BULLETIN TRIMESTRIEL DE L'OBSERVATORI DEL PAISATGE - 46

L'OBSERVATEUR

Foto

Paysage : identité et mémoire

Josep M. Corominas i Barnadas
Maire d'Olot

En tant que Maire d'Olot, c'est avec grand plaisir que j'ai accepté le rôle d'observateur qui m'a été confié. Ce numéro coïncide en effet avec le dixième anniversaire de la fondation de l'Observatoire catalan du paysage, une institution liée à notre région depuis ses débuts, non seulement parce que son siège se trouve à Olot, mais aussi parce que son directeur, le géographe Joan Nogué, est originaire de la Garrotxa.

Olot et sa région forment un paysage singulier, situé en grande partie au sein de la zone volcanique de la Garrotxa, avec tout ce que cela implique en termes de protection. Mais je ne m'attarderai pas sur cette question bien connue. Je voudrais plutôt revenir sur deux impressions que le paysage suscite en moi, en tant que citoyen, en lien avec l'identité et la mémoire.

Le paysage fait partie de notre identité. Il nous entoure et nous influence dès notre naissance. Nous n'en sommes pas conscients mais il détermine une certaine façon d'être. Au point de jouer de façon décisive sur un autre paysage : le paysage humain. L'un et l'autre, à mon sens, sont indissociables. L'un est le reflet de l'autre. Et au-delà de notre identité personnelle, le paysage renforce une identité collective, une appartenance. Nous sommes d'un lieu et nous nous y reconnaissons. Cela suffit à renforcer nos liens. Et avec tout l'estime que nous portons à ce qui est nôtre, nous le défendons, nous nous défendons.

Le paysage est également mémoire. Les générations passent mais le paysage demeure, pas toujours comme il serait souhaitable, toutefois, par action ou par omission de l'être humain. De multiples témoignages graphiques nous montrent les changements qu'a soufferts le paysage au fil du temps. A Olot, nous avons le privilège de le retrouver dans les œuvres de nos nombreux artistes peintres ou dans la prose ou les vers d'éminents écrivains et poètes. Cette reproduction subjective repose sur des langages divers mais témoigne avec éloquence de l'influence du paysage sur nous et de sa perception dans le domaine plastique ou littéraire.

On ne peut ignorer un autre aspect de la mémoire : c'est elle qui doit nous aider à léguer à la génération qui nous suit le patrimoine dont on a hérité. Le léguer après l'avoir préservé, certes, mais aussi amélioré.

Je voudrais profiter de cette tribune privilégiée pour souhaiter une longue vie à l'Observatoire catalan du paysage, dont dépendent, j'en suis convaincu, des éléments aussi essentiels que notre identité et notre mémoire.

Observatori del PaisatgeRemarque : Ce bulletin est publié par l'Observatori del Paisatge. Si vous souhaitez vous y souscrire et le recevoir par e-mail, cliquez ici.

© 2020 Observatori del Paisatge / Hospici, 8 - 17800 OLOT - Tel: +34 972 27 35 64
http://www.catpaisatge.net / observatori@catpaisatge.net